National
Général Joffre et les généraux britanniques Haig et French - via Wikimedia commons
Samedi, 25 Septembre, 1915
L’offensive franco-britannique en Artois en septembre 1915, dirigée par le général Foch, concerne 32 km de front, tenus par la VIe Armée allemande. Elle doit se produire de façon simultanée avec l’attaque majeure menée par l’armée française, en Champagne.
 
Le plan d’attaque de Joffre est d'écraser les positions ennemies par quatre jours de bombardements sans interruption, avec un final de quatre heures juste avant que l’infanterie sorte des tranchées. L’assaut doit être massif et continu, les réserves ayant été acheminées au plus près du front.
 
Le bombardement français est déclenché le 25 septembre 1915, entre Angres et Arras, quelques heures après le début de l’attaque britannique sur Loos. L’infanterie française sort des lignes à 12h45. La poussée est lente, mais au matin du 28 septembre, les Français atteignent la cote 140, au sommet de la crête de Vimy, obligeant les Allemands à une contre-attaque massive.
 
 

Plus d'information www.pas-de-calais-tourisme.com

retour à la ligne du temps