Mobilisation dans les communes de Champagne

Marne
Mobilisation dans la Marne - Droits réservés
Samedi, 1 Août, 1914

Une mobilisation générale de 5 ans

Pour la première fois dans l’histoire, l’entrée concrète dans la guerre se fait à travers un ordre de mobilisation générale. Cet ordre émane de la plus haute autorité de l’Etat, le Président de la République Raymond Poincaré. Il signifie également que l’armée passe d’un effectif de temps de paix à un effectif de temps de guerre, il conduit automatiquement au rappel des réservistes et à diverses réquisitions (moyens de transport, animaux de trait, bâtiments…). Cette vaste opération de regroupement dure jusqu’au 18 août 1914.

Précédée de la sonnerie du tocsin, l’affiche de mobilisation générale est placardée dans chaque commune de France le 1er août 1914. Cette affiche, pré-imprimée depuis 10 ans (1904) à des dizaines de milliers d’exemplaires, est complétée par la date fatidique.

L’été 1914 est somptueux en Champagne, le raisin est parfait, les vignes promettent une belle récolte. Cette guerre on la veut courte et les mobilisés sont convaincus d’être rentrés pour les vendanges, loin de penser que les prochaines ne se feront pas avant 1919 pour les survivants.

Le 4 août 1914, le sous-lieutenant de réserve Maurice Genevoix est au dépôt du 106ème RI à Châlons-sur-Marne, à ses yeux la mobilisation est « un tohu-bohu indescriptible ». S’étant équipé à la hâte chez un maître tailleur près de la gare de l’Est, il a besoin de compléter sa tenue. Le soir après le service, il parcourt les rues de la ville et se rend parfois au café des oiseaux, près du petit théâtre, où il prend des notes, il commence sans le savoir un des plus beaux témoignages de la Grande Guerre : Ceux de 14.

Le 25 août 1914, il rejoint le 106ème RI en campagne au nord de Verdun.
 

retour à la ligne du temps