Chapelle orthodoxe et cimetière russe

Type : Site et monument historiques

Theme : Chapelle, Cimetière militaire

51600 SAINT-HILAIRE-LE-GRAND

Tel. : 03 26 66 17 25

Coordonnées : 49.1579, 4.39987

Description

Cette chapelle a été érigée sur la route d'Aubérive grâce à une collecte de fond, levées par l'Association du Souvenir du Corps Expéditionnaire Russe. Gérée par l'Association, elle abrite un petit cimetière orthodoxe.
Sous les croix romaines du cimetière militaire sont inhumés un millier de soldats russes appartenant aux 2 brigades qui sont venues combattre sur le front français à partir de 1916.
Après la révolution d'octobre, la majorité de ces soldats sont devenus des "travailleurs volontaires", tandis que les réfractaires ont été envoyés dans des camps en Algérie. Enfin, deux mille hommes ont continué à servir dans la division marocaine.
Derrière la Chapelle et le cimetière, un ermitage orthodoxe a été créé par trois moines qui souhaitaient prier pour ces âmes exilées.

"Enfants de France, quand l'ennemi sera vaincu et quand vous pourrez librement cueillir des fleurs sur ces champs, souvenez-vous de nous, vos amis russes, et apportez-nous des fleurs". (monument du 2ème Régiment spécial russe situé en face du cimetière)

Période d'ouverture

Date(s) :
A partir du 15 avr 2017 Jusqu'au 15 nov 2017
Heures d'ouverture :
Lundi : à partir de 14h00 jusqu'à 18h00
Mardi : à partir de 14h00 jusqu'à 18h00
Mercredi : à partir de 14h00 jusqu'à 18h00
Jeudi : à partir de 14h00 jusqu'à 18h00
Vendredi : à partir de 14h00 jusqu'à 18h00
Samedi : à partir de 14h00 jusqu'à 18h00
Dimanche : à partir de 14h00 jusqu'à 18h00

Langues parlées

  • Français

Accueil des groupes

Groupes acceptés : oui

km

Recherchez aux alentours de ce point. Sélectionnez le type de prestation recherché ainsi que le rayon de recherche.

Calcul d'itinéraire

Anecdotes

Cette chapelle a été érigée sur la route d'Aubérive grâce à une collecte de fond, levées par l'Association du Souvenir du Corps Expéditionnaire Russe. Gérée par l'Association, elle abrite un petit cimetière orthodoxe.
Sous les croix romaines du cimetière militaire sont inhumés un millier de soldats russes appartenant aux 2 brigades qui sont venues combattre sur le front français à partir de 1916.
Après la révolution d'octobre, la majorité de ces soldats sont devenus des "travailleurs volontaires", tandis que les réfractaires ont été envoyés dans des camps en Algérie. Enfin, deux mille hommes ont continué à servir dans la division marocaine.
Derrière la Chapelle et le cimetière, un ermitage orthodoxe a été créé par trois moines qui souhaitaient prier pour ces âmes exilées.

"Enfants de France, quand l'ennemi sera vaincu et quand vous pourrez librement cueillir des fleurs sur ces champs, souvenez-vous de nous, vos amis russes, et apportez-nous des fleurs". (monument du 2ème Régiment spécial russe situé en face du cimetière)