1914-18

2014-18

Hier &

Aujourd'hui se rejoignent

Camp de la

Vallée Moreau

Septembre 1914

Situé à 3 km des tranchées, il deviendra un camp de repos durant toute la durée du conflit.

page10-photo01.png

C’est un de ces nombreux ravins aux pentes, souvent abruptes, que l’eau et l’érosion ont entaillés dans le massif de gaize qui forme la base du sous-sol de l’Argonne. Son sol argileux, souvent gorgé d’eau, se transforme rapidement, lors de travaux ou à la suite du piétinement prolongé d’une troupe nombreuse, en une boue gluante qui rend très pénible tout l’effort de terrassement et d’aménagement.

L’orientation est-ouest de la vallée, offrant une pente sud et une pente nord, parallèles au front lors du premier conflit mondial, a permis, comme dans de nombreux autres ravins argonnais, l’installation de plusieurs camps de réserve et de repos. Dès septembre 1914, la répartition des secteurs se faisant de part et d’autre de la route de Binarville – Vienne-le-Château, le camp fut construit à l’ouest de la route, d’où sa dénomination sur les plans directeurs allemands de : Lager Moreau-West (camp de la vallée Moreau-ouest). Situé à 3 km des tranchées, il deviendra un camp de repos durant toute la durée du conflit et cette vallée sera particulièrement bien aménagée et en partie, à l’abri des projectiles de l’artillerie française.

 

Depuis 1996, le Comité Franco-Allemand s’attache à restaurer et à sauvegarder les sites argonnais de la Grande Guerre. Le camp de la vallée Moreau est une remarquable réalisation des bénévoles du Comité Franco-Allemand. Un site exceptionnel restauré avec une grande fidélité, il permet aux visiteurs de comprendre « grandeur nature » le quotidien des combattants de l’Argonne à travers la diversité des structures présentées (station d’épouillage, baraques, cinéma, galeries souterraines, lavoir, latrines, voie ferrée, cantine…)

 

Français