1914-18

2014-18

Hier &

Aujourd'hui se rejoignent

Le Blanc

Mont

Septembre 1918

Le 26 septembre, la 4ème Armée, avec le général Gouraud à sa tête, donne l’assaut sur la ligne des buttes.

page01-photo04.png

A 5 km au nord du village de Sommepy-Tahure, direction St Etiennes-à-Arnes, s’élève le Blanc Mont qui culmine à 210 m en limite des Ardennes. L’importance de cette hauteur n’avait pas échappé aux Allemands sur laquelle ils avaient édifié un observatoire.

Aujourd’hui, un monument en forme de tour carrée domine le plateau, haut de 20 m, il est emblématique de l’engagement des troupes américaines dans la Marne :

La 42ème Division américaine arrive sur le front de Champagne en juillet 1918 et stoppe, avec les 13ème et 170ème Divisions françaises, la dernière grande offensive allemande de la guerre : le Friedensturm.

Le 26 septembre, la 4ème Armée du général Gouraud, donne l’assaut sur la ligne des buttes,  la 22eme division de Brest et Lorient reprend les buttes de Navarin au Mesnil. Début octobre, les 2ème et 36ème Divisions américaines intègrent la 4ème Armée française.

Le 3 octobre, les Marines de la 2ème Division américaine, appuyés sur leur gauche par la 21ème Division française et sur leur droite par la 167ème Division française, s’emparent de la crête du Blanc-Mont. Ils sont relevés par la 36ème Division qui s'est avancée vers le Nord jusqu'à l'Aisne.

Plus à l’est, la 93ème Division américaine participe, aux côtés des 157ème et 161ème Divisions françaises, à la reprise des villages de Ripont, Séchault et de la Ferme de Trières.

 

Cette tour a été érigée en souvenir des derniers combats de 1918 où furent tués 5000 officiers et soldats américains. Une ascension de 77 marches est nécessaire pour arriver au sommet. A son sommet, on découvre l’intérêt stratégique de ce lieu, point culminant des collines de Champagne. Par temps clair, le panorama permet d’apercevoir l’ossuaire de Douaumont et le massif de l’Argonne à l’est, les villages ardennais au nord  et les deux camps militaires de Suippes et de Mourmelon.

page01-photo03.png

Au pied de la tour apparaissent les vestiges d’une tranchée allemande qui traverse cet espace sur 300m nord-sud.

 

Français